Pure player pour vous faire vivre Orléans autrement

[Basket] [ProA] Un exploit majuscule

dans les articles/Sports

On savait que Strasbourg pouvait payer ses efforts de son long déplacement en Russie en Euroleague. On espérait sans vraiment y croire car la SIG avait remporté, lors de ces dix-huit derniers mois, pas moins de 18 de ses 19 déplacements. Alors quand le buzzer a retenti et que l’on a vu le tableau d’affichage indiquer ce 69-63 il a fallu s’y reprendre à deux fois pour ne pas se dire que c’était un rêve.

Et non, on ne rêvait pas, Orléans a fait chuter le co-leader. Orléans a étouffé l’armada strasbourgeoise et l’a malmenée dans les méandres d’une première mi-temps que les orléanais survolaient. Le plan était simple au début de match : mettre une pression incroyable sur son adversaire et l’empêcher de respirer. S’appuyer sur les deux derniers succès au Palais des Sports et faire oublier la piètre prestation de Gravelines en début de semaine.

Alors quand Orléans démarrait doucement, il allait profiter de trop de ballons perdus son adversaire et se dire que si Mc Allarney était le premier à inscrire un panier à 3 points, cela pouvait sentir bon, le jour de l’exploit. Sommerville, lui allait mettre Orléans en orbite en plaçant les siens en tête pour la première fois du match (11-9, 5e). Jamais l’OLB n’allait alors lâcher cet avantage. Jamais Orléans ne serait derrière. Les protégés de Pierre Vincent passait le cap du premier quart avec une avance de 10 points (20-10). De quoi voir venir. De quoi être conquérant. Mais surtout, Orléans devait tenir, croire en ses chances. Strasbourg allait réagir, c’était sur. Oui, il y aurait réaction effectivement. Mais plus tard. Trop tard. Car le second quart Orléans le dominait encore et continuer d’accroître une avance qui atteignait les 14 points à la mi-temps et même 17 de retour de vestiaire. Strasbourg allait alors se rebeller mais trop peu pour qu’Orléans ait vraiment peur. Leloup avait bien indiqué la direction à ses partenaires ou Beaubois beau scorrer encore et encore, cela ne suffisait pas. Orléans tenait son exploit !

Bravo, rien que bravo. Et merci, de faire vivre au sport orléanais de tels exploits.

On en redemande !

Contre l’ASVEl ?

 

[g1_row]

[g1_1of1 valign= »top » color= »none » background_color= »#dd9933″ background_repeat= »no-repeat » background_position= »center top » background_attachment= »static » background_scroll= »none »]

PROA – 7eme journée

 

Orleans Loiret Basket bat SIG Strasbourg : 69-63 (mi-temps : 41-27)

[20-10, 21-17,= » » 9-14,= » » 19-22= » »][/20-10,]

 

Palais des Sports, Orléans. Arbitres : BISSANG / THEPENIER / BOUBERT

 

Pour Orléans : Sommerville (15 pts), Eito (12), Mc Alarney (11)…

 

Pour Strasbourg : Beaubois (19 pts), Leloup (14), Weems (12)…

FDM

[/g1_1of1]

[/g1_row]

On vous propose des informations sportives sur Orléans et son Agglo, ici, sur notre page Facebook, sur twitter. Une passion : le sport. Un but : vous informer twitter : @orleanssports Facebook : Temps Mort - OrleansSports mail : redaction@temps-mort.info Tel. : 06.95.47.65.95

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Latest from les articles

retour en haut