Posté dans:

Jazz or Jazz : les dernières infos sur le nouveau festival de jazz d’Orléans

Après l’annonce officielle de sa programmation la semaine dernière, le nouveau festival de jazz d’Orléans : « Jazz or Jazz », accueilli par la Scène Nationale du 13 au 17 avril, ouvre sa billetterie, ce mardi 2 février à partir de 13h.

Durant 4 jours, vous pourrez écouter toutes les sensibilités, toutes les générations de musiciens de jazz dans l’ensemble des salles du théâtre d’Orléans. De grandes têtes d’affiche internationales, la crème de la jeune génération, des after programmés par le collectif orléanais Tricollectif sans oublier le tremplin d’Ojazz tous les midis et 4 expositions de photographies et peintures… chacun pourra trouver de quoi se rafraîchir les oreilles et les yeux !

Dans la Salle Touchard
4 grands artistes internationaux


Melody Gardot
: Une musique pleine de swing, entre blues, jazz et r’n’b. La voix de cette artiste à l’histoire surprenante ne peut
laisser personne indifférent. Après un deuxième passage à l’Olympia, elle termine sa tournée européenne à Orléans.

Jan Garbarek Group featuring Trilok Gurtu : Tête de proue du label ECM, Jan Garbarek incarne une des facettes du jazz europée depuis les années 1970-1980. Il sera accompagné de Trilok Gurtu, grand maître de la musique indienne. Un dialogue unique entre 2 musiciens d’exception.

Lisa Simone et Rhoda Scott Lady Quartet : Fille de … mais pas que ! Lisa Simone a pris le temps de se faire un prénom. Entre jazz et soul, Lisa Simone promet de nous offrir à Orléans un véritable feu d’artifice, avec une présence scénique et une sensualité incroyable. En première partie, Rhoda Scott Lady Quartet, à la configuration plutôt inédite, orgue, batterie et deux saxophones, lancera cette soirée entièrement consacrée au jazz féminin.

Kenny Garrett : Le saxophoniste a 11 albums à son actif dont beaucoup ont été nominés aux Grammy Awards. Il est considéré comme l’un des meilleurs souffleurs de la jazzosphère contemporaine. Kenny Garrett est le dernier altiste à avoir soufflé aux côtés du grand Miles Davis, qui le décrivait comme le saxophoniste l’ayant le plus impressionné depuis un certain John Coltrane …

 

Dans la salle Barrault
la fine fleur de la nouvelle génération française

Théo Ceccaldi : On ne présente plus ce talentueux violoniste orléanais en pleine ascension. Proposant une musique communicative dans ses explosions comme dans ses plus intimes nuances, le projet Freaks, qu’il présentera est une création originale pour le festival Jazz or jazz (Orléans 2016).

Eve Risser White Desert Orchestra : Ayant pratiqué les musiques allant du jazz à la musique contemporaine, Eve Risser évoque sa fascination pour les grands espaces apparemment vides et pour la magie libérée par le froid, la glace et la poésie de l’hiver.

Orchestre National de Jazz / Olivier Benoit et Alexandra Grimal : À la tête de l’Orchestre National de Jazz, Olivier Benoit a entrepris un tour de capitales européennes. Après Paris et avant Rome, dans Europa Berlin, le compositeur nous donne la pleine mesure de son talent, dans un savant alliage d’univers musicaux, entre musique contemporaine et minimaliste, jazz, rock et électro. En première partie, Alexandra Grimal, saxophoniste et compositrice en résidence à la Scène nationale d’Orléans, nous donnera, en création, son trio kankū.

Sclavis-Portal – Texier-Marguet – Le Querrec : Présents avec brio sur la scène jazz française depuis plusieurs décennies, ces musiciens sont les grands frères célèbres de ceux qui sont présentés pour Jazz or jazz au Théâtre d’Orléans, salle Barrault durant les trois jours précédents. L’œil de l’éléphant est un spectacle unique mêlant rétrospective photographique et improvisation jazz pour mettre en lumière les synergies entre les deux compositions.

 

Dans la salle Vitez
le Tricollectif nous propose des after

Des after avec des artistes qui vont au bout de cette démarche de recherche (pour un public de passionnés qui souhaitent prolonger les soirées)

Will Guthrie : Batteur/percussionnistes qui martèle l’espace sonore des musiques expérimentales de par le globe, avec son approche brute et pourtant érudite de l’instrument, on oublie la technique, on écoute la musique !

Mats Gustafsson : Le génial saxophoniste suédois est l’un des musiciens de la scène free les plus importants de ces vingt dernières années.

Jozef Dumoulin : Lorsque l’on se réfère à Jozef Dumoulin, on le décrit souvent comme un sorcier du piano, un magicien des claviers. On dit de sa musique qu’elle se construit comme un mix subtil entre émotion et expérimentation.

Luis Lopes : Ce guitariste est un enfant terrible du blues. Dans les improvisations qu’il développe, il puise sans complexe dans les racines du jazz et du rock.

Bal le samedi soir avec The Magic Shookheads

Animés d’un esprit de purisme sans concessions, ces six musiciens originaires de Montpellier et Perpignan font revivre le répertoire des génies du siècle dernier tels que Duke Ellington, Jelly Roll Morton, Bix Beiderbecke et bien d’autres. Venez passer un moment convivial et vous essayer à quelques pas de danse avec des danseurs de rock acrobatique. C’est samedi, tout est permis !

The_Magic_Shookheads_2∏DR


Comment se procurer des places ?

  • Sur le site www.jazzorjazz.fr à partir du mardi 2 février 13h
  • Par téléphone 02 38 62 75 30 du mardi au samedi, de 14h à 19h
  • Au guichet de la Scène nationale situé au sein du Théâtre d’Orléans du mardi au samedi, de 13h à 19h et les soirs de concerts.

Bonne nouvelle ! Afin de faciliter l’accessibilité du festival Jazz or jazz au plus grand nombre, une modification de tarif a été effectuée. Les conditions du tarif réduit sont maintenant accessibles jusqu’à 30 ans au lieu de 26 ans. De même, le tarif réduit de la salle Barrault initialement prévu à 16 € a été lui aussi réadapté pour être proposé à 14 €.

Jazz_or_jazz_Programme_13-17avril16 Jazz_or_jazz_Tarifs_13-17avril16


Retrouvez toutes les infos sur : 

  • Le site www.jazzorjazz.fr
  • le Facebook de la Scène nationale – Orléans ou sur la page événement Jazz or jazz

Découvre d'autres articles

Ecrit par Auré

Expatriée Orléanaise engagée dans la promotion du dynamisme culturel , sportif and co de cette chère ville ... Car quelques fois il suffit d'ouvrir un peu ses oreilles et ses yeux pour faire des infidélités agréables à son canapé :)
- Accesoirement kiné débordée et débordante , addict -

26 posts

Poster Un Commentaire

  • Isley

    Il n’ y a déjà plus de place pour Melody Gardot
    je suis dégoûté… : (