Posté dans:

La petite histoire de l’extension du grand Théâtre d’Orléans

Une extension qui a fait disparaître le Carré Saint-Vincent

Depuis le 18 février 1975, date de son ouverture, le Théâtre d’Orléans a subi de nombreuses transformations et mutations avec notamment en 1994 l’ouverture d’une salle supplémentaire, la salle Jean-Louis Barrault. Avec cette extension, le lieu nommé à l’époque Carré Saint-Vincent devient ainsi le Théâtre d’Orléans, lien unique en France tant par la diversité de ces espaces que par sa pluridisciplinarité des dynamiques créatives.

Actuellement, le théâtre est composé de trois salles de spectacles : salle Vitez (200 places), salle Barrault (600 places) et salle Touchard (900 places).

theatre d'orleans extension moderne

Suivre les Clichés du Badaud sur Facebook

Découvre d'autres articles

Poster Un Commentaire